xx
.

Accueil
Abbaye 2018
Société
Conseil
Statuts
Archives
Photos

La Société d'Abbaye de Rossinière

La société d'Abbaye de Rossinière, ou plus familièrement "l'Abbaye", a été fondée en 1842 dans le but d’unir ses membres dans le sentiment de citoyens d’une même patrie, et de promouvoir et entraîner la pratique du tir, point alors essentiel à la souveraineté du village. Constituée essentiellement d'habitants du village dans ses débuts, elle rassemble maintenant une plus large communauté avec d'anciens habitants, et personnes dont les attaches fortes, familiales ou amicales, au village et entre membres sont le point commun. La société, exclusivement masculine, compte actuellement quelques 280 membres, nombre non négligeable pour un village de quelques 500 âmes.

La fête de l'Abbaye avec son tir annuel est l'activité principale de la société, occasion d'un grand rassemblement pour la centaine de membres actifs. Si la fête en conserve un protocole formel, les buts d'entraînements militaires ont maintenant cédé le pas sur une rencontre où se mesurent les membres-tireurs, certes dans un but sportif, mais avant tout dans une ambiance d'amitié et de convivialité.

La fête de l'Abbaye nous rassemble le dernier samedi d'avril. Préambule à la fête, un tir est organisé pour les jeunes le vendredi soir. La fête proprement dite débute le samedi, avant l'aube, avec le réveil du village par la diane, finement jouée par un groupe de musiciens de l'Echo de Corjon. A 8h00 les membres se rassemblent devant l'Hôtel de Ville pour y accueillir le drapeau et procéder à l'appel. Tous sont alors équipés de leur fusil, habillés en tenue de ville, coiffés d'un chapeau et portant le brassard écarlate de la société estampillé d'un cor de chasse blanc. Ils défilent ainsi en fanfare dans un village richement décoré de fleurs de papier et de dé, avant de rejoindre le stand.

Chacun rivalisera ensuite d'adresse au tir, espérant percer la broche, un disque de carton de 8 cm de diamètre placé à 300 mètres. Les tireurs équipés de vieux mais fidèles mousquetons, courts ou longs, de fusils d'assaut ou autres carabines chercheront soit à exceller, soit à participer, sur les trois cibles et quatre classements de la journée: la cible Société, où le coup le plus centré déterminera le Roi du tir, et l'addition la plus élevée son dauphin, la cible Mouche, et la cible Bonheur. La journée est rythmée par l'apéro de la municipalité à 11:00 puis le repas, pris sur le pouce à la buvette du stand, ou dans l'un des restaurants du village et alentours qui propose un menu spécial pour l'occasion.

L'une des spécificités du tir de l'Abbaye de Rossinière réside dans le marquage des coups. En effet, ici l'électronique n'a pas sa place et c'est encore exclusivement manuellement que les cibles sont examinées. La position et la profondeur (le centrage) des coups sont marqués par les cibares, les hommes placés sous les cibles, à l'aide de palettes agitées suivant un code devant la cible. Le marquage est observé et relevé par les secrétaires (des jeunes du village) et le tireur prend alors connaissance de son résultat. Un drapeau suisse sert parfois au marquage, pour la plus grande joie du tireur, puisque celui-ci indique une broche.

A 19h00, les membres réunis à nouveau sur la place du village partent en cortège au Grand Chalet y couronner le Roi du tir et son Vice-Roi, avant de revenir au village pour faire découvrir les vainqueurs au public et pour procéder à la distribution des prix. Une généreuse palette de prix essentiellement offerte par les commerçants et autres bienfaiteurs est alors distribuée, récompensant souvent les premiers par de superbes ouvrages réalisés par des artisans locaux. La fête se poursuit ensuite par un bal à la grande salle, ou comme ces dernières années dans des caveaux ou tonnelles au coeur du village.

Fête villageoise par excellence, "l'Abbaye" est l'un des événements importants de l'année à Rossinière, comme en témoigne les familles, amis et visiteurs assistant nombreux à l'appel, aux cortèges et à la remise des prix. Pour le visiteur peu familier du spectacle, le tableau d'hommes en armes, défilant au pas derrière un drapeau peut évoquer la noirceur des conflits armés tachant le globe. Ils auraient bien tort de s'arrêter à cette image. Derrière le protocole formel, la visible décontraction et l'amitié régnant parmi les tireurs peuvent aiguiller le visiteur et lui suggérer la profondeur des valeurs animant les membres, celles d'une société mature où la relation à l'arme est saine, et où chacun espère ne pas avoir à s'en servir autrement que dans le cadre d'une fête comme celle de l'Abbaye.

Comme dans toute société, la fête annuelle et la bonne marche de l'Abbaye repose année après année sur le patient ouvrage d'un comité, appelé ici Conseil. Bien que la société n'aie pas de liens avec l'Eglise, c'est un "Abbé-Président" et un "Lieutenant d'Abbé" qui en sont à la tête. Le Conseil totalise actuellement neuf membres alors que deux autres fonctions complètent la structure: celles de Porte-drapeau et de Commandant de fête. Une fête d'Abbaye est une grosse journée et de très nombreux bénévoles oeuvrent à sa réussite: la fanfare de l'Echo de Corjon, les tenancières et tenanciers de la buvette du stand et des bars le soir de la fête, les cibares, les secrétaires, les donateurs de prix, la société de jeunesse et de nombreux autres encore. A tous, les membres sont reconnaissants, appréciant à sa juste valeur l'importance de l'aide apportée.

Tout comme les quelques 183 confréries de tireurs du canton de Vaud, la société fait partie de la Fédération des Abbayes vaudoises, organe chapeautant la pratique du tir dans le canton et au sein duquel certains membres participent à d'autres manifestations au niveau cantonal, tels que le grand tir des Abbayes vaudoises, le tir d'Aï ou le tir cantonal. Dépassant encore le cadre du village, il est aussi à noter que les sociétés d'Abbaye Vaudoises sont reconnues comme partie du Patrimoine Vivant par la Confédération. Si une telle reconnaissance est reçue avec plaisir, les membres de l'Abbaye de Rossinière ne l'ont pas attendue pour être fiers de leur société et des valeurs qu'elle véhicule.


.
© Abbaye de Rossinière 2013 - Dern. rev. 2016-04-05